dimanche, 25 mars 2012

11-Septembre : Où sont les images de l’embarquement des présumés terroristes ?

.



 




*** Transcription de la vidéo ***



Tandis que l’on nous impose de croire que 19 terroristes islamistes sont les auteurs du détournement de 4 avions le 11-Septembre, personne ne nous a encore montré une seule image des présumés terroristes au moment où ils embarquaient dans les 4 avions détournés.

Tous les grands aéroports du monde sont équipés de caméras de sécurité à peu près partout, couvrant chaque m² de l’aéroport, et enregistrant 24 heures sur 24.

Mais la seule image des terroristes diffusée après le 11-Septembre est cette photo d’une caméra de sécurité qui montre les supposés pirates de l’air Abdulaziz al-Omari et Mohammed Atta alors qu’ils passent le contrôle d’un aéroport.

Mais les deux hommes ne sont pas en train d’embarquer sur l’avion détourné… le vol 11 d’American Airlines reliant Boston à Los Angeles, mais sur le vol précédent, qui les emmenait de Portland (dans le Maine) à Boston, très tôt ce matin-là.

C’est seulement en 2005 qu’ont été diffusées les images de quelques-uns des terroristes au contrôle de l’aéroport de Dulles à Washington. On y voit le groupe qui est censé avoir détourné le vol 77 d’American Airlines, alors qu’il passe les contrôles de sécurité.

Mais le marquage horaire qui d’habitude est toujours présent sur les images des caméras de sécurité, est totalement absent ou bien a été coupé par le cadrage. Cela signifie que ces images peuvent aussi bien avoir été prises n’importe quand avant le 11-Septembre, peut-être lors d’un vol « à vide », [de reconnaissance - NdT] effectué par les terroristes sur les mêmes vols.

D’ailleurs, la Commission du 11-Septembre a déclaré que « certains terroristes ont voyagé plusieurs fois à vide à travers tout le pays durant l’été précédent. »

Mais il y a un autre élément qui fait que ces images ne sont pas crédibles. Normalement les systèmes de sécurité fonctionnent sur le mode de photographies prises à intervalles réguliers, en général toutes les secondes. Or, cet enregistrement ressemble beaucoup plus aux images obtenues avec les caméras vidéo normales que l’on peut trouver dans le commerce.

De toute façon, il reste qu’en 10 ans, nous n’avons jamais vu la moindre image prouvant que les 19 présumés terroristes sont bien montés à bord des avions détournés.

Pour pallier cette lacune béante, la Commission d’enquête sur le 11-Septembre a déclaré qu’aussi bien l’aéroport de Boston que celui de Newark n’étaient pas dotés de système de caméras de surveillance aux points de contrôle des passagers.

Mais un article du Los Angeles Times daté du 13 septembre 2001 cite un ex-agent du FBI, Lewis Schiliro, qui a déclaré : « les agents du FBI ont examiné les enregistrements de dizaines de caméras vidéo des trois aéroports où les terroristes ont embarqué. »

Et donc, même si deux des aéroports n’avaient pas de caméras de surveillance aux points de contrôle, nous aurions dû malgré tout voir des dizaines d’images des 19 terroristes alors qu’ils faisaient la queue pour l’enregistrement, ou qu’on leur donnait leur carte d’embarquement, qu’ils se déplaçaient dans l’aéroport, qu’ils passaient des coups de fil, qu’ils utilisaient les escalators ou les tapis roulants dans les couloirs, qu’ils visitaient un magasin « duty-free » ou qu’ils prenaient quelque chose au bar avant de partir. Dans chacun de ces endroits se trouvaient quantité de caméras vidéo pointées dans toutes les directions, afin d’avoir à l’oeil la clientèle. Et nous aurions également dû voir les terroristes assis dans la salle d’embarquement, attendant l’appel de l’hôtesse avant de monter finalement dans les avions qu’ils allaient détourner.

Le FBI a été si efficace pour récupérer les images des caméras de sécurité montrant al-Omari et Atta à Portland la veille au soir, devant un distributeur de billets, et dans une station-service, et ils les ont même retrouvés parmi des centaines d’anonymes au milieu de la foule d’un hypermarché.

Pourquoi ne nous a-t-on jamais montré les images d’un seul de ces 19 pirates de l’air dans les différentes zones de l’aéroport avant leur embarquement dans les avions détournés le 11-Septembre ? Et puisque l’aéroport de Washington avait des caméras de surveillance aux postes de contrôle, pourquoi ne voit-on pas le marquage horaire sur les images des 5 terroristes qui embarquent sur le vol American Airlines 77, le matin du 11-Septembre ?

Massimo Mazzucco