"Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'Opinion" Paul Valéry

mercredi, 20 avril 2011

L’attentat du World Trade Center, arnaque à l’assurance ?

.
Légende originale : Photographie de Larry Silverstein, le promoteur
du World Trade Center dans son bureau, par Mark Lennihan/AP



Larry Silverstein pas si malheureux : Pour beaucoup le nom de Larry Silverstein ne dit pas grand-chose. Pourtant ce nom est célèbre aux États-Unis et encore plus depuis les attentats du 11 septembre 2001. Ce milliardaire américain qui est aussi dans le domaine de l’immobilier a acquis le bail du World Trade Center pour une durée de 99 ans et pour un montant de plus de trois milliards de dollars.

Le changement de propriétaire s’est fait six mois avant le jour tragique des attentats et l’heureux nouveau propriétaire est plein de confiance dans l’avenir. Il pense pouvoir rentabiliser son investissement sans aucune difficulté et il a pour cela des projets révolutionnaires plein la tête.

Pourtant il vient d’acquérir un bien immobilier qui n’a jamais rapporté le moindre sous depuis sa naissance et il faudra au moins une révolution pour que cela change. Tous les experts en immobilier savent bien qu’il est impossible de tirer des profits en exploitant le World Trade center. Au mieux on s’en tire avec de quoi régler les frais de fonctionnement. Mais quand un homme d’affaire investit plus de trois milliards de dollars ce n’est pas pour faire du sur place mais bien pour faire du profit. On peut donc se demander pourquoi un tel investissement dans une structure immobilière avec une rentabilité presque impossible ? Larry Silverstein serait-il un ignorant ? Peut-on être ignorant quand on est milliardaire ?

En plus de son investissement de départ, le bon Larry a dû faire des travaux de rénovation à hauteur de 200 millions de dollars. Ce n’est pas que les tours du World Trade Center tombaient en lambeaux mais il a fallu remplacer du matériel de construction usagé voire dangereux pour la santé. Pour dire la vérité le World Trade Center était une réserve à amiante et, là encore, on fait mieux en matière d’investissement.

Il semble même que le World Trade Center était voué à la destruction car, d’un coté il n’était pas rentable et de l’autre, l’amiante présente dans les tours présentait un risque de santé public. Mais le coût de destruction, étage par étage était trop important et c’est la seule raison pour laquelle le World Trade Center se tenait encore debout avant le 11 septembre 2001.

Mais Larry est un homme de cran et il a confiance en cet épouvantail qu’il vient d’acquérir pour une somme astronomique. Sa confiance semble cependant limitée puisque 6 semaines avant les attentats du 11 septembre, il change son contrat d’assurance et protège un peu plus ses tours chéries. Désormais il sera remboursé en totalité en cas d’attaque terroriste et même le montant des travaux qu’il aura effectué par la suite sera pris en compte.

Sans doute une bien bonne idée de la part de notre milliardaire car 6 semaines plus tard deux avions s’écrasent sur les tours jumelles du World Trade Center. Un drame aussi bien humain que matériel. Pour Larry et ses associés rien de bien dramatique, souvenez-vous qu’il vient de changer son contrat d’assurance ! Il n’a plus qu’à attendre un remboursement et dans le monde des affaires il faut attaquer pour manger alors Larry va attaquer. Le milliardaire estime que le World Trade Center a été victime de deux attaques terroristes (deux avions) et donc il doit se faire rembourser pour deux attentats.

Direction le tribunal car bien entendu, une plainte est déposée contre l’assurance. Et avec une personne comme Larry Silverstein à l’attaque, l’assureur risque de devoir sortir toutes ses dents contre une ribambelle d’avocats experts dans l’art de récolter le plus d’argent possible.

La défense de l’assureur a d’ailleurs été assez logique puisque celui-ci a soutenu devant le tribunal que les évènements du 11 septembre constituent un attentat terroriste et pas deux. De ce fait le montant du remboursement devait être limité à 3,55 milliards de dollars, somme suffisante pour reconstruire les tours ou pour rembourser l’investissement effectué par Larry Silverstein.

Cependant pour l’homme d’affaires américain il est question de deux avions donc de deux attentats et c’est pourquoi il estime qu’il doit se faire rembourser au "bas mot" 7 milliards de dollars ! Une estimation un peu surréaliste car avec un tel dédommagement notre déjà richissime Larry se retrouverait avec un profit net de plus de trois milliards de dollars.

Le résultat du procès :

La justice américaine a depuis rendu son verdict et considère les attaques du World Trade Center comme une double attaque terroriste dont chacune nécessite une indemnisation. En conséquence, l’assureur devra verser un dédommagement à hauteur de 4,6 milliards de dollars.

Sachant que notre milliardaire et ses associés ont dépensé aux environs de 3,6 milliards en investissement (bail de location sur 99 ans plus travaux de rénovation), on peut estimer que ce n’est pas moins d’un milliard de dollar qui iront dans la poche de Larry Silverstein et de ses associés.

Le 11 septembre 2001 est une date tragique pour de nombreux pompiers, policiers et travailleurs américains qui sont morts dans la destruction des tours du World Trade Center mais pour le nouveau propriétaire, Larry Silverstein, et ses associés c’est un jour béni. Un jour, qui leur permettra de toucher de la part de l’assureur, en plus du remboursement de leur investissement de départ, un surplus d’environ un milliard de dollar.

Les conclusions qui s’imposent

Nous sommes un site d’assurance et nous nous contentons d’essayer de vous expliquer les mécanismes de l’assurance du mieux possible. Mais les attentats du World Trade Center sont sans aucun doute l’événement le plus insolite de toute l’histoire de l’assurance du moins en terme d’argent.

Nous laissons les théories du complot aux spécialistes de la question qui ne manquent pas d’arguments pour remettre en cause la version officielle de ces attentats. Chacun se fera sa propre idée et il n’est pas question d’essayer de vous influencer sur la question. N’hésitez d’ailleurs pas à nous laisser des commentaires pour nous dire ce que vous en pensez.

Du point de vue qui nous concerne le plus, je veux parler de l’assurance, n’est-il pas étrange de changer son contrat d’assurance 6 semaines avant un événement tragique ?

Si par exemple vous changez votre contrat d’assurance voiture et passez de la formule au tiers à la formule tous risques et que l’on vous vole votre voiture dans les 6 semaines, croyez-vous vraiment que votre assureur ne va pas sentir le coup fourré et mener une enquête poussée ? L’assureur de Larry Silverstein n’aura pas la chance de faire son enquête car le gouvernement américain a classé l’affaire assez rapidement et interdit une contre-enquête. Avec autant de dollars en jeu, n’est-il pas envisageable que ce soit Larry Silverstein lui-même qui ait financé les attentats ? Cette théorie vous ne la trouverez sans doute pas sur le net car elle est absolument gratuite et n’est fondée sur aucune preuve mais est-ce pour autant qu’elle est fausse ?

L’assureur du World Trade Center a joué de malchance et ce dont on peut être certain c’est qu’il ne savait pas que seulement 6 semaines après avoir modifié le contrat d’assurance, les tours jumelles seraient détruites. Ceci étant, le pauvre assureur pourra se retourner sur son réassureur pour rembourser son assuré.

Voir : Le principe de coassurance et de réassurance.

Ce qu’il y a de positif dans l’affaire qui a opposé Larry Silverstein à son assureur, c’est que la justice a donné raison à l’assuré. Vous ne pourrez donc plus dire que les assurances ont toujours raison et qu’il ne sert à rien de se battre en justice contre une assurance. En cas de conflit avec votre assureur, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Prenez un bon avocat et soyez sans aucune pitié !