"Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'Opinion" Paul Valéry

mardi, 8 août 2017

Une victime du 11-Septembre identifiée 16 ans après


Seize ans après le drame du 11-Septembre, les progrès des analyses ADN ont permis d’identifier une victime avec certitude.

Comme le raconte le New York Times mardi, un lent et long travail a aidé à identifier un homme tué dans l’attentat du World Trade Center en septembre 2001, perpétré par des membres d'Al-Qaida. La famille du défunt a cependant demandé que le nom de cette victime de l’attaque terroriste ne soit pas divulgué, a indiqué l'institut médico-légal de New York.

«Le laboratoire d'ADN a eu recours à une technologie plus sensible qui a livré davantage d'informations et amélioré la méthode d'extraction osseuse du laboratoire», écrit le New York Times. «Ce travail est vital car, à chaque nouvelle identification, nous pouvons apporter des réponses aux familles affectées par une perte terrible», a réagi Barbara Sampson, médecin légiste en chef de la ville de New York.

C'est la première fois depuis mars 2015 qu'un corps retrouvé dans les débris des tours jumelles est identifié. Les autorités continuent d'analyser les 7.000 restes anonymes récupérés sur les lieux, dont une majorité de fragments d'os. Sur les 2.753 victimes, seules 60% ont été formellement identifiées, et 1.641 dépouilles ont officiellement été restituées à leurs familles.