"Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'Opinion" Paul Valéry

jeudi, 9 février 2017

Khalid Sheikh Mohammed écrit une lettre à Barack Obama




Les extraits les plus marquants d'une lettre de Khalid Sheikh Mohammed, organisateur présumé des attentats du 11 septembre, à Barack Obama ont été publiés par le Miami Herald. Il y critique la politique étrangère des Etats-Unis.

Le cerveau présumé des attentats du 11 septembre, Khalid Cheikh Mohammed, emprisonné à Guantanamo, a eu la possibilité de s’exprimer dans une lettre adressée personnellement à Barack Obama. Dans ce texte de 18 pages publié partiellement par le quotidien Miami Herald et déjà repris par nombreux médias, Cheikh Mohammed critique la politique étrangère des Etats-Unis, qui «a tué tant de gens innocents à travers le monde». Pour justifier les attentats qu'il aurait préparé, il énumère les griefs contre les Américains à l’étranger : Irak, Iran et auparavant, Vietnam et Hiroshima.

«Ce n’est pas nous qui avons commencé la guerre contre vous le 11 septembre. C’étaient vous et vos dictateurs dans votre pays», affirme le terroriste présumé en s’adressant Barack Obama qu’il qualifie de «tête de serpent» et de président du «pays de l'oppression et de la tyrannie».

La lettre date de janvier 2015. A l’époque elle n’avait pas atteint son destinataire, des procureurs avaient refusé de remettre la lettre, affirmant qu’elle devait être détruite en tant qu'objet de propagande. Mais les avocats de Khalid Cheik Mohammed, payés par le Pentagone, sont intervenus en septembre 2015 arguant que que ce dernier avait le droit de s’adresser au président. Un juge militaire a ordonné à Guantanamo de transmettre la lettre au président des Etats-Unis quelques jours avant le départ de ce dernier de la Maison Blanche.

Selon des avocats, Khalid Cheikh Mohammed avait commencé à écrire sa lettre en 2014 alors qu'Israël menait une opération militaire à Gaza, ce qui serait «la motivation principale pour la rédaction de cette lettre». Le cerveau présumé des attentats accuse Barack Obama du meurtre de «[ses] frères et sœurs et enfants» dans la région.

Khalid Cheikh Mohammed est accusé d’être le cerveau des attentats du 11 septembre 2001 à New York. En 2003, il a été capturé lors d’une opération spéciale au Pakistan et a été détenu pendant trois ans et demi dans une prison de la CIA avant d'être transféré à Guantanamo en 2006.