"Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'Opinion" Paul Valéry

jeudi, 20 juin 2013

L'ANCIEN DIRECTEUR DU PROGRAMME ANTI-MISSILE "STAR WARS" ACCUSE DICK CHENEY D'ETRE RESPONSABLE DES ATTENTATS DU 11 SEPTEMBRE


L'ancien directeur du programme anti-missile “Star Wars” déclare que la version officielle des attentats du 11 septembre est fausse et que le principal suspect derrière les attentats est le Vice-président Dick Cheney.

Le Docteur Robert Bowman est un ancien lieutenant-colonel de l’US Air Force, il a conduit 101 missions de combat au Vietnam. Il est récipiendaire de la Médaille Eisenhower, du Prix George F. Kennan pour la Paix, de la médaille présidentielle des vétérans pour la Paix, deux fois la médaille d’or de la Société des ingénieurs militaires, de six Air Medals, et de plusieurs dizaines d’autres prix et distinctions honorifiques.

Il est titulaire d'un doctorat en aéronautique et en ingénierie nucléaire de l’université de Californie (Caltech). Il a présidé huit importantes conférences internationales, et l'un des experts les plus connus en matière de sécurité nationale.

Bowman a travaillé secrètement pour le gouvernement des Etas-Unis dans le cadre du programme "Star Wars" dont il fût l'un de ses premiers instigateurs au travers d'un mémo secret en 1977. Lorsque Bowman réalisa que c'était en réalité un projet destiné à créer non pas une défense, mais bien une arme d'agression, faisait partie d'un plan pour provoquer une guerre avec l'URSS, il quitta le programme et fit campagne contre lui.

Lors d'une interview le 4 avril 2006 dans le "Alex Jones Show" diffusé au niveau national sur le réseau radio GCN, Bowman avait déclaré que si Oussama Ben Laden et Al-Qaïda étaient impliqués dans le 11 septembre, alors au minimum, le gouvernement était resté sans réagir et avait laissé les attentats se produire. Il était plausible, selon lui, que l’ensemble de la chaine de commandement militaire n'ait pas eu connaissance de ce qui se passait et qu'elle ait été utilisée par ceux qui étaient derrière les attentats.

Bowman a souligné la façon dont les exercices militaires en cours le matin du 11 septembre, qui simulaient des avions s’écrasant contre des bâtiments sur la côte est avaient été utilisés pour fourvoyer le personnel de la défense aérienne et l’empêcher de réagir à temps pour stopper les attentats.

Voici son témoignage public en vidéo, la première en version originale et la seconde, sous-titrée en Français.