"Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'Opinion" Paul Valéry

mardi, 28 août 2012

L’ex-agent du FBI Ali Soufan accuse la CIA de ne pas avoir agi avant les attentats terroristes du 11-Septembre


L’ancien agent du FBI, Ali Soufan, est apparu devant les caméras de la BBC l’an dernier pour expliquer que selon lui, la CIA n’avait pas transmis des informations cruciales sur deux des pirates de l’air du 11/9, et ce, avant les événements.

Soufan était en mission au Yémen pour le FBI au moment des attentats du 11/9 contre le World Trade Center. Il était parti au Moyen-Orient à la poursuite des pirates de l’air, alors qu’en réalité ceux-ci se trouvaient déjà aux USA, chose que la CIA savait pertinemment, selon Soufan.

Aujourd’hui, Soufan explique que le gouvernement tente de le faire taire.

« Ils essaient de m’empêcher, moi et d’autres, de raconter au monde ce qui s’est réellement passé ce jour-là, » a-t-il expliqué à la BBC.

Mais la CIA qualifie ses allégations de « sans fondements », et ajoute que ses accusations de censure par l’Agence sont parfaitement « ridicules. »

Voici l’interview qu’il a donnée (en décembre dernier) à la BBC :


Plus récemment, en mai 2012, Soufan a déclaré au New Yorker que les affirmations du gouvernement sur les soi-disant résultats des « techniques d’interrogatoire améliorées », aussi appelées « torture » sont bidons. « Quand ils disent que le Waterbooarding a permis de démasquer KSM (Khalid Sheikh Mohammed) comme étant le cerveau des attentats du 11 septembre 2001, c’est également faux. » a lancé Soufan au New Yorker. « Nous avions cette information déjà en avril 2002, bien avant que les contractants du Centre de contre-terrorisme de la CIA n’arrivent sur place. »

Abby Rogers