"Le mensonge et la crédulité s'accouplent et engendrent l'Opinion" Paul Valéry

vendredi, 24 décembre 2010

Le Sénat américain vote la loi pour la couverture maladie des pompiers et secouristes du 11-Septembre

.
Une loi accordant une couverture médicale aux secouristes et autres fonctionnaires ayant participé aux secours lors des attentats du 11-Septembre vient d’être votée au Senat ce mercredi après que les défenseurs de cette loi ont passé un accord pour mettre fin au blocage des Républicains.

La loi Zadroga 9/11 sur la santé a été approuvée par un vote à main levée au Sénat et est désormais sur le point d’être approuvée par la Chambre des Représentants après cette décision du Sénat.

La proposition de loi consiste à fournir des soins médicaux aux secouristes tombés malades suite à l’inhalation des poussières toxiques autour du World Trade Center à New York dans les jours qui ont suivi les attentats. Les Républicains s’étaient initialement élevés contre le coût de 7,4 milliards de dollars correspondant au coût sur 10 ans, qui avait été approuvé à la Chambre puis bloqué lors de son passage au Sénat.

Les défenseurs de la loi ont trouvé un terrain d’entente en réduisant le montant de la facture à 4,3 milliards sur 5 ans.

Cette loi plafonne les frais d’avocats à 10% et empêche le cumul avec une récente disposition des règles de [couverture] maladie, selon un collaborateur du Sénat.

Le Président Obama devrait signer cette loi , lui faisant prendre effet.

Dans un communiqué l’Agence Reuters, les Sénateurs Kirsten Gillibrand et Charles Schumer on déclaré : « Le miracle de Noël que nous attendions tant est arrivé. »

« Durant ces dernières 24 heures, nos collègues républicains ont négocié honnêtement de façon à mettre sur pied un ensemble final viable qui protège réellement la santé des hommes et femmes qui ont répondu à l’appel de la nation lorsqu’elle en avait le plus besoin », ont expliqué Gillibrand et Schumer.

Les opposants républicains ont subi une énorme pression de la part des pompiers et secouristes ainsi que des Démocrates, suite à leur blocage de cette mesure.

La loi pourrait bien être le dernier acte législatif du Congrès avant sa fermeture. Un nouveau congrès siègera en janvier et les Républicains auront la majorité à la Chambre. Les défenseurs de cette loi auraient eu à redémarrer un nouveau processus législatif s’ils n’étaient pas parvenus à la faire voter par l’actuel Congrès.

Des milliers de secouristes et de personnel de déblaiement ont contracté des problèmes respiratoires ou d’autres maladies après avoir travaillé sur le site du World Trade Center au lendemain des attaques contre les Tours Jumelles.

La loi porte le nom du détective new-yorkais James Zadroga qui a travaillé pendant trois semaines sur le site lors des opérations de secours. Il a commencé à connaître des problèmes respiratoires et est décédé en 2006.

RedOrbit.com